Tags

, , , , , , , , , , , , ,

*

Téhéran/ Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, a affirmé que l’Iran avait insisté devant la réunion ministérielle hier au Caire rassemblant outre son pays, l’Egypte et la Turquie, la nécessité de s’engager aux solutions pacifiques de la crise en Syrie, d’empêcher l’affluence des armes et des personnes armées dans ce pays, de cesser de leur fournir l’arme et les moyens, de refuser l’ingérence étrangères dans ces affaires et d’engager le dialogue national.

Dans une conférence de presse tenue aujourd’hui, M. Mahmanparast a indiqué que son pays avait proposé que l’Iran et le Venezuela se joignent au comité de contact quadripartite et qu’il accueille favorablement toute initiative basée sur une solution pacifique de la crise en Syrie qui prend en considération les réclamations du peuple syrien, donne au gouvernement syrien la chance de poursuivre ses reformes et refuse l’ingérence étrangère.

Il a réitéré l’appui de son pays aux efforts déployés par le gouvernement syrien dans le domaine de la réforme.

Il a ajouté que les actes perpétrés par les groupes terroristes armés en Syrie et l’ébranlement de la sécurité dans cette région névralgique du Moyen-Orient entrent dans le contexte d’assurer la sécurité à l’entité sioniste usurpatrice.

A propos du programme nucléaire iranien, le porte-parole iranien a indiqué que son pays est disposé à coopérer dans tous les domaines avec l’Agence internationale de l’Energie atomique, tout en mettant en garde contre le danger du grand arsenal que possède l’entité sioniste.

Raghda Bittar – 18/9/2012 – SANA

*

Reloaded & supported by SyrianFreePress.net Network & TG24Siria

*

*

*

*

About these ads