Tags

, , , , , , , ,

bachar-j-400x215

ONU : Le Dr Bachar al-Jaafari confirme les rumeurs concernant la collaboration d’officiers étrangers avec les terroristes retranchés à l’est d’Alep


par l'ambassadeur de Syrie a l'ONU Bachar al-Jaafari
 Mondialisation, 19 décembre 2016

Aujourd’hui (19 décembre 2016) le Conseil de sécurité a voté à l’unanimité l’envoi d’observateurs à Alep. Lors d’une conférence de presse consécutive à cette résolution, le Dr Bachar al-Jaafari a précisé que ces observateurs étaient déjà sur place depuis des années, et a confirmé les rumeurs concernant la collaboration d’officiers étrangers avec les terroristes retranchés dans les quartiers est d’Alep:

Voici les points essentiels de sa déclaration en réponse aux questions des journalistes:

  • La résolution ne parle pas de gens venus de Mars ou de Jupiter. La résolution parle d’observateurs qui sont sur place : le Croissant rouge syrien [SARC], le Comité international de la Croix rouge [CICR], l’OCHA [Office for the Coordination of Humanitarian Affairs], l’ONU, tous sont sur place.
  • Personne d’autre ne viendra de l’extérieur. Nous ne parlons donc pas de former ou de constituer une nouvelle force venant de l’extérieur pour remplacer ceux qui sont encore sur place. La résolution parle aussi bien des Nations Unies que du CICR et du SARC qui devraient superviser et surveiller la mise en œuvre de la résolution. Ils sont là depuis des années !
  • ·Nous avons garanti la sécurité du personnel de l’ONU depuis six ans, et aucun d’entre eux n’a été tué, blessé ou Kidnappé. Ne serait-ce que pour votre aimable information, nous l’avons payé très cher parce que beaucoup trop de nos officiers, de nos travailleurs humanitaires, ont été tués pour cela. 
  • Le groupe qui a brûlé les bus est le nommé « Saraya al-Tawhid » affilié à Al-Qaïda, ainsi que le groupe Jaïch al-Fateh affilié aux Renseignements turcs. Ils ont tué 3 des conducteurs et ont enlevé 22 autres. Ils ont brûlé 25 bus et ont évidemment empêché l’évacuation des personnes blessées de Kefraya et d’Al-Foua. Mais aujourd’hui, nous avons réussi à en évacuer des centaines.
  • Non, ce ne sont pas des suppositions. N’avez-vous pas vu les photos des bus incendiés ? J’ai en ma possession le film les montrant entrain de brûler ces bus, leurs chefs criant leur slogan habituel d’Allahou Akbar tout en s’identifiant par leurs noms. Soyons sérieux s’il vous-plaît!

bus-en-flamme1


  • Qu’allons-nous faire des officiers des renseignements étrangers ? Nous allons les arrêter et vous les montrer, mon ami. J’ai donné leurs noms il y a quelques minutes. Vous voulez qu’on vous les montre, on vous les montrera.
  • Oui ces agents des renseignements étrangers, dont j’ai donné le liste il y a quelques minutes, sont toujours présents dans les quartiers est d’Alep et c’est pourquoi vous avez assisté aux initiatives hystériques de la France, de la Grande Bretagne et des Américains, parce qu’ils voulaient garantir leur sécurité et les sortir de la partie est d’Alep.
  • Comment avons-nous pu les identifier nommément ? Sans doute parce que nous n’avons pas de solides services de renseignements…

Dr Bachar al-Jaafari

Délégué permanent de la Syrie auprès des Nations Unies

19/12/2016


RELATED:

Terrorist organizations set fire to number of vehicles
heading to Kefraya and al-Fouaa towns
to evacuate the patients and injured persons

Terrorists of Jabhat al-Nusra and Ahrar al-Cham targeted buses heading towards Idleb province to evacuate sick and wounded people from the terrorist-besieged towns of Kefraya and al-Fouaa.

Local sources told SANA that the terrorist organizations burned a number of buses that were heading to al -Fouaa and Kefraya towns to evacuate humanitarian cases, wounded persons and a number of families.

This slideshow requires JavaScript.

Earlier on the day, a number of buses headed to al-Fouaa and Kefraya towns to transport hundreds of patients, wounded persons and children to Aleppo city in the framework of the agreement implemented under the supervision of the Syrian Arab Red Crescent (SARC) and the International Committee of the Red Cross (ICRC) to evacuate the city of Aleppo from weapons and militants and transport humanitarian cases from the towns of al-Fouaa and Kefraya.

Later, local sources said that driver Mohammad Othman, who worked at the General Company for Internal Transportation, died as a result of being shot by the terrorists who had attacked the buses.


SOURCES:
Dr Bachar al-Jaafari
Vidéo [Al-Ikhbariya]
https://www.facebook.com/Alikhbaria.Sy/videos/1276207469068936/
Traduction: Mouna Alno-Nakhal pour Mondialisation.ca
Submitted by Cem Ertür 
War Press Info Network at :
https://syrianfreepress.wordpress.com/2016/12/20/bachar-al-jaafari-alep/
~
Re-publications are welcome, but we kindly ask you,
to facilitate the correct information's diffusion,
to cite all these original links and sources.

NOTE: The contents of the articles, speeches or comments on this page are of sole responsibility of their authors. The team and the editorial staff of SyrianFreePress do not necessarily subscribe every point of view expressed and are not responsible for any inaccurate, incorrect or offensive statement in this article. Complaints and corrections (verifiable) will be welcomed and accepted. Copyright owners can notify their claims to us, and the verified contents will be removed.

SCROLL DOWN TO READ OR LEAVE COMMENTS


Advertisements